Tous les articles

En terrils inconnus – Atelier Vidéo – Lycée Carvin

affiche en terrils inconnus final (1)

Ateliers vidéo Ι sept. 2016 – juin 2017 Ι Carvin (59)

Accompagner des élèves de Première option cinéma dans l’exploration du territoire qu’ils cotoîent au quotidien et de leur mémoire par l’image, telle était notre mission lorsque nous nous sommes rendus au lycée Diderot de Carvin à l’automne 2016 !

Une classe qui doit apprendre à se connaître, des méthodes de travail inhabituelles en milieu scolaire et nous voilà embarqués pour un projet tout au long de l’année !

Avec les élèves, nous travaillons d’abord sur l’image qu’ils ont de leur environnement quotidien. Photos et premières prises de vue accompagnent ces discussions. Arrive le moment fatidique où il faut mettre les idées en commun et écrire un scénario. L’idée de se lancer dans la réalisation de trois films est évoquée, pensée, et finalement rejetée ! Ils veulent travailler ensemble ! Alors on discute, on échange et on se concilie pour arriver à un scénario qui convienne à toutes les envies ! Stopmotion, draw my life, face caméra, documentaire, fiction, toutes les possibilités sont envisagées.

La présence de Victoria, originaire de la Suisse allemande, dans la classe en échange pour un an va vite permettre de trouver l’angle d’attaque. C’est son regard nouveau et curieux de tout qui permettra aux élèves de s’exprimer sur le passé de leur région et ce patrimoine qu’ils fréquentent au quotidien !

Le scénario s’écrit progressivement, au gré des idées nouvelles et des prises de vue. Une approche peu conventionnelle, mais qui permet aux élèves de voir leur pensée et leur approche évoluer. Le groupe s’oriente sur une fiction pas si fictive, dans laquelle on retrouve un peu de « draw my life », et quelques aspects documentaires !

Après une séance consacrée à quelques conseils techniques, les élèves repèrent les lieux de tournage, trouvent les témoins qu’ils souhaitent interroger et réalisent leurs prises de vue et prises de son. Qui s’améliorent au gré des conseils et des derushages.

Arthur, service civique à Histoire de Savoir(s) s’attèle au montage, qu’il apprend sur le tas, conseillé par les élèves ! C’est ça l’éducation non formelle !

Au final le parcours touchant d’une élève étrangère qui découvre une région dont elle ne connaît rien, et qui, grâce à sa curiosité, la fait redécouvrir à ses amies !

Ce projet a été cofinancé par la Fondation de France dans le cadre du projet « Les Gueules Noires de l’Europe » et le Lycée Diderot.

Voir plus

Ateliers vidéo « Tutos Citoyens »

Ateliers vidéo Ι février 2017 Ι Lille (59)

Depuis maintenant plusieurs années, nous sommes impliqués dans la vie associative de Faubourg de Béthune. C’est en partenariat avec les association Perspectives, et les films des deux mains, que nous avons animé pendant les vacances de février 2017 des ateliers de création de tutoriels vidéos sur la citoyenneté, avec des jeunes collégiens. Un sujet peu attractif à priori ! Mais là se trouvait tout le défi !

Chaque atelier se déroulait sur une semaine, à raison d’une demie journée de travail par jour.  Dans un premier temps, nous laissions aux jeunes la liberté d’exprimer leur vision des différentes thématiques abordées (le vote, le monde associatif, les symboles de la République,  et les droits et devoirs) pour avoir leur vision ! Ensuite, selon la technique choisie pour la vidéo (stop motion, fond vert, after effect…) venait le temps de l’écriture du scénario par les participants. Jeu télévisé, fiction, documentaire… Tout y passe ! Et les deux premiers jours d’ateliers sont déjà terminés !

Vient enfin le moment tant attendu du tournage ! Deux jours durant lesquels les participants sont tour à tour scénaristes, accessoiristes, ingénieurs son, cadreurs et, bien évidemment, acteurs. Les jeunes touchent à toutes les facettes de la création d’une vidéo, avec l’accompagnement et les conseils bienveillants de Claire Jeandroz des films des Deux Mains, une vidéaste professionnelle.

Apprentissage technique, apprentissage de fond, acquisition de compétences sociales (travail en équipe, écoute active, expression en public…), furent au programme pour deux semaines d’ateliers dans une joyeuse ambiance ! On vous laisse découvrir le résultat ci-dessous ou sur youtube !

Arthur Pinta

 

 

Atelier 1 – Les droits et devoirs du citoyens

Atelier 2 – Le vote

Atelier 3 – Les VRAIS emblèmes de la République

Atelier 4 – Le bénévolat

Voir plus

Re-Mind. Le film est en ligne

Proposition Remind-11

Projet franco-allemand Ι Film Ι 2012-2015

Questionner notre mémoire de la Shoah en Europe en utilisant le cas spécifique de l’Ukraine d’aujourd’hui. 

Né en 2012, le projet Re-Mind. Following the Memory of the Shoah in Ukraine, a été initié par Histoire de Savoir(s) dans la continuité de son projet Shalom Ukraïna. Il a réuni une équipe de 10 jeunes européens d’Allemagne, de France du Pays-Bas et d’Ukraine. Le but était de créer un outil à vocation pédagogique interactif et interculturel à destination des jeunes Européens pour les amener à interroger leur propre mémoire de la Shoah.

Après plusieurs rencontres de travail (photos disponibles sur ce lien), l’équipe est partie aux quatre coins de l’Ukraine pour découvrir, enquêter, interroger et filmer les traces de l’Holocauste en Ukraine avec une question comme fil conducteur « Qu’est-ce que la mémoire? »

Le film est maintenant en ligne. Il est libre de droit, mis à la disposition de tous, à la seule condition de l’utiliser en respectant l’esprit et les valeurs que ses créateurs visent à défendre et promouvoir.

Pour la version française, ou allemande, vous pouvez nous contacter directement (histoiredesavoirs@gmail.com).

Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page du projet Re-Mind ou sur le blog du projet : remindukraine.wordpress.com.

 

Voir plus

Appel à artistes (Street Art, graffiti) expérimentés

Formation européenne | Utilisation du Street Art dans le travail de jeunesse | Volos (Grèce) | juin 2017

Histoire de Savoirs recherche 2 artistes graffiti expériementés français pour prendre part à la formation européenne « UrbanArtVenture II » organisée par Jugend and Kulturprojekt e.V. et Urban Act Greece, qui portera  sur l’utilisation du Street Art comme méthode et outil pour le travail avec les jeunes, dans un objectif de favoriser le dialogue socioculturel et l’inclusion sociale. Elle se déroulera du 12 au 21 septembre 2017 à Volos.

Vous découvrirez un résumé du projet en anglais ci-dessous.

Vous pouvez aussi découvrir la première édition d’UrbanArtVenture 2015 à Thessalonique sur Facebook : UrbanArtVentures

Conditions de participation : savoir s’exprimer en anglais et frais de participation de 50€. L’ensemble des frais (transports, logements, restauration…) sont pris en charge par les progremmes Erasmus +.

Pour toutes informations complémentaires, vous pouvez découvrir l’infopack

urban_art_ventures_ii_info_pack_jkpev (1)

ou nous contacter au 07 62 73 16 04 ou par mail : formation.hds@gmail.com

Pour candidater, vous pouvez remplir le formulaire

registration_form_urban_art_ventures_ii_jkpev

et nous le retourner accompagné d’un book ou d’un lien vers votre site web, à l’adresse : formation.hds@gmail.com

Summary:
30 participants – youth workers, street artists and art educators from France, Denmark, Germany, Greece, Italy, Netherlands, Serbia and Spain will have the opportunity to share and develop together methods, tools and best practices incorporating street art in youth work. Some of the youth workers that represent our partners have already used street art in community projects.

The UrbanArtVentures II project aims to use street art as a method and learning tool in youth work in European and community projects as it is inclusive and accessible to young people from different backgrounds.

Street artists are very popular with young people and they have their « own way » to influence young people with fewer opportunities to use their creative and artistic skills and learn this form of art. This way we would like to engage young people and young people with fewer opportunities to participate actively in the civil society and be decision makers. Some of our partners do a lot of community street art projects involving young people and young people with fewer opportunities.

UrbanArtVentures II seeks to lay emphasis on fostering sociocultural dialogue in order to foster social inclusion and integration, cultural diversity and free expression. Young people with fewer opportunities and refugees are the main focus of the project.

The objectives and expected results of the UrbanArtVentures project are the following:
– incorporating urban/street art in youth work and non-formal education by bringing together street artists, youth workers and art educators and fostering interdisciplinary cooperation;
– using urban/street art as tool for social dialogue, inclusion and integration promoting cultural diversity, social change, free expression and human rights;
– using urban/street art to integrate and include people with fewer opportunities with focus on young refugees;
– making street art inclusive and accessible by inviting young people and young people with fewer opportunities to join some open to the public activities;
– regenerating and revitalising dilapidated buildings and places and turning public spaces into open-air galleries; this way people who have no connection to street art will become more familiar with this form of art;
– developing an international network of partners that use urban/street art as a learning tool to promote EU values, active citizenship and human rights;
– using public space for self-expression, conveying messages and for fostering collaborative work.

The methodology that will be used is the following: presentations of best practices; using street art in community and European youth projects, graffiti, mural art, stencil workshops, collaborative and group work (street artists working together with youth workers and art educators), study-visits to public spaces where street art has transformed them into open air galleries, open to the public street art workshops, round-table discussions, plenary sessions, team-building activities, name-games, energisers and warm up activities.

Voir plus

Stand up For Your Mobility 2017 – Formation européenne

Aff Stand Up (3)

Formation européenne Ι Promouvoir la mobilité par la photo, vidéo, arts graphiques Ι Mars 2017  Ι Marchiennes

La formation européenne Stand up For Your Mobility qui s’est tenue à Marchiennes, dans le Nord de la France a duré du 18 au 26 mars 2017. Le thème principal était de promouvoir la mobilité, d’en débattre, de l’exprimer par le biais d’outils divers (photo, vidéo, arts graphiques). Pendant cette formation, 30 participants étaient de la partie (vous voulez vraiment que je vous donne leur pays d’origine? Sérieux? Bon: Lituanie, Allemagne, Estonie, Grèce, Italie, République Tchèque, Espagne, Croatie, Roumanie et deux français qui faisaient la décoration. Content?).

Bon et plus concrètement qu’est-ce que ça donne? Alors les premiers jours étaient comme d’habitude consacrés aux ice-breaking games (oui maintenant je suis bilingue) et autres jeux qui permettaient de faire plus moult connaissance. S’en est suivi dans les jours d’après plusieurs échanges linguistiques intenses.

Bon et sinon, concernant le travail? Du calme j’allais y venir. Le dimanche, pendant la matinée, a été exposé le programme pour la semaine. Puis l’après-midi on devait, sur deux post-it différents, écrire ce qu’était le mobilité selon nous. De ce fait, on se rassemblait avec ceux qui avaient les mêmes réponses que nous pour former un groupe (et pas de métal, j’te vois venir toi dans le fond!) avec lequel on restait pour la semaine. Donc, ce dimanche après-midi était consacré à un travail sur la définition de la mobilité ( et oui, certains ont fait une chanson! Les oufs! )

Le lundi, un community manager est intervenu pour nous expliquer comment un community manager travaille, comment monter un projet et faire parler de lui. Après quoi, c’était à nous de trouver comment faire parler de notre projet (qu’on a dû monter hein) et tout ça, grâce au schéma « Community Canvas ».Lundi après-midi, on continuait de travailler sur le projet puis nous l’avons présenté.

Ai-je besoin de parler des soirées? Musique et boissons suffiront amplement.

Le mardi matin nous avons eu le droit de commencer à nous pencher sur les supports techniques (photo, vidéo et art graphique) pour commencer notre projet de façon concrète. Et ce jusqu’au jeudi après-midi où on a présenté notre projet à tout le monde.

Lorsque le vendredi matin est arrivé, nous sommes tous parti pour Lille à 10h. Le bus nous a déposé à l’auberge de jeunesse Stéphane Hessel. Les participants y ont déposé leurs bagages puis visite libre sur Lille pour eux. Moi ? J’ai fait une sieste, évidemment

Et le lendemain (après une soirée à l’extérieur pour certains et une soirée tisane et dodo pour d’autre), il fallait commencer à installer l’exposition qui se déroulait à l’auberge de jeunesse. Un effort nécessaire.

Dans son ensemble, l’exposition s’est bien déroulée (il me semble du moins) et les participants ont pu discuter avec les visiteurs. Au passage, l’exposition est toujours visible et les vidéos en lien ci-dessous. 
Une fois l’exposition finie, c’était le moment de faire l’évaluation.

Après ça, direction une pizzeria à trois pas de l’auberge pour la dernière soirée où il y a eu un problème de communication par rapport à la réservation ( oui ça arrive…)
La remise des Youthpass (certificat Erasmus +) s’est déroulé là-bas. Et en prime les participants ont eu droit à une boîte à bonbons. Sympa hein?

Et puis la soirée est arrivée à terme, il fallait se quitter et tout ça.
Bon c’est pas grave, on se recroisera, pour votre plus grand malheur. Hahahahaha!

Hugo – Service Civique

Nos partenaires :

Les vidéos :

CULTUREALITY                                                                  

“FRIENDSHIP between CULTURES can be REALITY”

Raluca Barsan (Romania) – Katerina Konstantinidou (Greece) – Antonio Ponce Hevilla (Spain) – Hugo Triffault (France) – Silvia De Nicolo (Italy)

Notre équipe a crée une vidéo narrative pour évoquer quelques concept qui représentent pour nous la mobilité.

La mobilité pour nous suppose une grande compréhension et un grand respect des autres cultures.

La vidéo est un flash-back d’un jeune homme qui revient d’une formation sur la mobilité qu’il a beaucoup apprécié.

Video – Fiction

BE LIKE ANNA!                                

Jonatan Gomez Granados (Spain) – Chiara Pivanti (Italy) – Katerina Jandova (Czech Republic) – Alina Fenn (Germany)

Notre travail porte sur la mobilité européenne. C’est une opportunité pour nous de nous déplacer, vivre, travailler, étudier et se connaître soi-même.
Nous avons utilisé la technique du « draw my life » (vidéo en avance rapide dans laquelle un ou plusieurs acteurs dessinent et racontent une histoire), pour créer l’histoire de Anna, une fille qui saisie des opportunités de voyage.

L’objectif de ce projet est d’influencé positivement et d’encourager les gens à saisir des opportunités.

…. Be like Anna!

Video – Draw my life.

MOVE YOUR ASS

Fenia Xenou (Greece) – Antonina Krjukova (Estonia) – Zuzana Nerudova (Czech Republic) – Julia Dem (Estonia)
Nous voulions défendre le fait que la mobilité est une démarche personnelle
et que notre contribution à nos communautés ou de petites actions ont
un grand impact sur la société.
Video – Fiction

 

 

Voir plus

Exposition Stand Up For Your Mobility

17311163_1342718879121168_8576529269895823542_o

Histoire de Savoir(s) vous invite à découvrir une exposition (photo, vidéo, arts graphiques) créée par une trentaine de jeunes venus de 10 pays européens (Allemagne, Italie, Espagne, Grèce, République Tchèque, Lituanie, Estonie, Roumanie, Croatie, France) pour promouvoir la mobilité européenne et la liberté de mouvement en Europe.

L’exposition sera visible du 25 mars au 18 avril 2017
dans le hall de l’Auberge de jeunesse
Maison de l’ESS (Stéphane Hessel)
235 rue Paul Painlevé – Lille

Un vernissage et un temps de rencontre sont prévus le samedi 25 mars à partir de 17h.

Venez échanger avec nous sur l’importance de la liberté de mouvement et la mobilité européenne autour d’un pot de l’amitié.

Dans le cadre des ses actions européennes, Histoire de Savoir(s) a réuni 30 acteurs de jeunesse, travailleurs sociaux et culturels pour échanger et créer ensemble des œuvres photographiques, vidéo et graphiques afin d’évoquer la question de la liberté de mouvement et de la mobilité européenne et son importance pour notre développement personnel et collectif comme pour une société plus saine et sereine.

Exposition organisée par Histoire De Savoirs Ngo, dans le cadre des Programmes Erasmus +, Agence Erasmus+ France Jeunesse & Sport, en collaboration avec l’Auberge de Jeunesse HI Lille.

Voir plus

Appel à Participants! « Think Human! »

affiche-think-human
APPEL A PARTICIPANTS FRANCAIS
 projet »Think Human! »
affiche-think-human
Histoire de Savoirs est partenaire du projet « Think Human » porté par notre partenaire grec « System and G ». Ce projet porte sur l’intégration des réfugiés au sein des communautés locales en Europe et au Moyen Orient par la mise en place d’actions de sensibilisation, de rencontres… à destination des jeunes dans le but de combattre les préjugés et les craintes (cf description du projet ci-dessous en anglais).
A ce titre, nous recherchons 2 participants français acteurs de jeunesse, impliqués sur la thématique du projet, pour prendre part au trois rencontres qui auront lieu en Grèce :
1) Une formation européenne du 17 au 23 avril 2017 à Mytilini en Grèce
2) Un séminaire de rencontre du 11 au 16 juin 2017 à Athènes en Grèce
3) Une rencontre d’évaluation du 13 au 18 septembre 2017 à Idomeni en Grèce.
Histoire de Savoirs coordonnera la sélection, la préparation des participants et la logistique…
L’ensemble des frais (transport, logement, nourriture) sont pris en charge par les programmes Erasmus +. Les frais administratifs de 150€ pour l’ensemble des 3 rencontres restent à la charge des participants. Pour toutes informations,  nous contacter par mail : histoiredesavoirs@gmail.com ou par téléphone au 07 62 73 16 04.
 
Shortly about the project:
« Think Human! » is a 3 stages project that will gather 24 youth workers in order to offer them tools and the capacity to deal with the social dimensions of what we call Refugees crises. Coming from 12 different countries (Egypt, Jordan,Turkey, Greece, FYROM, Hungary, Germany, France, Sweden, Latvia, Ukraine and Georgia)  participants will have a holistic approach of the refugees crises and the related policies so to be able to produce actions and activities for the better integration of refugees and migrants back to their communities.
Our project will cover different types of conflicts and in different settings and consequently ways of transforming conflicts by non-violent actions for post-conflict/post-disaster rehabilitation actions and better integration of refugees . The emphasize is placed on foster a constructive debate on recent conflicts in Europe according to the refugees crises and in cooperation with the youth field to try to face the challenges.
This is done by promoting non-violent approaches leading to actions on peace-building in a society level between the refugees and the locals. Moreover, young leaders will discuss the significant role of youth participation in grass-root peace-building initiatives.
The trainers and invited experts will share practical and theoretical knowledge on the topics, through plenary sessions, discussions, workshops, creativity sessions, inter-cultural & interactive exercises and other non-formal educational methods. Essential throughout the TC is the input and experience sharing from participants.
“Think Human” is the natural reply of 12 HR organizations to the challenges that European society is facing related to the refuges crisis. Europe is becoming less and less safe place to live. Much of the violence is based at prejudices against refugees, which affects young people in our society and increase xenophobia. “Think Human” promotes the Human Dimension of every Human being! Europeans, non Europeans, of any color and gender, any country, refugees or not, we are all Humans! Above anything else!
Young people have the power to break prejudice, promote non–violent actions and become ambassadors of peace and justice for every human. We decided to promote this project because different forms of conflicts are often closely interrelated, young people affected by conflicts whether on international, national or on local level very often develop xenophobic and racist attitudes that can lead to aggressions and violence towards other ethnicities, people of other nationalities, or just any type of minorities – especially refugees.
Simply, chauvinism, racism and discrimination combined with violence and life threatening acts towards minority groups create the need to look for effective strategies to address issues of conflict and violence among young people. “Think Human” includes 3 stages, training course, seminar and evaluation meeting.
The places are selected to enrich not only the project learning experience in matters of learning outcomes but the emotional learning as well. We will follow the route of refugees within Greece!! Starting with the training course at Mytilene 17-23/04/2017, continue with the seminar in Athens 11-16/06/2017 and finish with the evaluation meeting at the Greek-FYROM borders at Idomeni / Kilkis13-18/09/2017. In each place will be targeted visits and meetings with experts of the topic.
The project aims to develop new initiatives and strategies for youth inclusion and active involvement of young people in projects dealing with conflicts on international, national and local level promoting the integration of refugees. This project is dedicated to the promotion of non-violent actions and the development of peaceful social inclusion initiatives for refugees.
The background of the project outline is constituted by existing regional conflicts in  South Eastern Europe, Mediterranean Partner Countries  and Eastern Europe and Caucasus countries and the increasing tensions within many EU countries in regards to nationalism and racism. Tensions that affect directly the EU refugees policy.
As a result, the projects aims to develop new initiatives and strategies for youth refugees inclusion and active involvement of young people in projects dealing with conflicts on international, national and local level. Young people are playing a major role in the solution of existing conflicts and tensions between communities, and can take a leading function in promoting peace, establishing links between the conflict parties, and turning frozen conflicts into constructive dialogues by applying innovative methods all across Europe.
Voir plus

Appel à participants – Formation européenne – Stand up for Your Mobility

stand-up-for-your-mobility

Formation européenne | Mobilité européenne, liberté de mouvement, campagne de sensibilisation, diffusion et mise en réseau | Marchiennes (59) | mars 2017

Histoire de Savoirs recherche 3 participants français pour prendre part à la formation européenne « Stand up for Your mobility » , qui porte sur la mobilité en Europe et la libre circulation en Europe, la création et diffusion d’une campagne de sensibilisation, et la mise en réseau de jeunes porteurs.

Elle aura lieu du 18 au 26 mars 2016 à Lille

Le contenu:
Des échanges et discussions autour du thème de la mobilité européenne et la liberté de circulation en Europe, ses fondements, sur les différentes situations nationales et l’enjeu européen ouvriront la rencontre qui continuera sur la création en groupe d’une campagne de sensibilisation sur le sujet par des supports vidéo, photo et graphiques pour déboucher sur la diffusion à l’échelle européenne et locale. Les participants seront ainsi formés à la réalisation de support de communication, à leur diffusion à des fins de campagne de sensibilisation. Ils repartiront chez eux avec des outils concrets pour promouvoir la libre circulation en Europe. Enfin, les formations européennes incluent des moments de partage d’expériences et de savoir-faire entre les participants, la découverte des programmes Erasmus + et la mise en réseau de structures en Europe. Ces échanges et activités sont proposés et encadrés par des intervenants professionnels (Histoire de Savoirs).
Les pays partenaires: 
Il y aura 31 participants venant de 10 Pays différents >L’Allemagne, l’Italie, la Roumanie, la Lituanie, l’Espagne, la Grèce, la République Tchèque, la Croatie, l’Estonie et la France.
Brièvement, qu’est-ce qu’une formation européenne (Programme Erasmus+) ? 
Ces formations rassemblent des acteurs de jeunesse professionnels ou bénévoles d’Europe. Elles sont animées par des équipes de formateurs professionnels spécialisés en fonction de la thématique.Elles se distinguent des formations habituelles, puisqu’elles entrent dans le cadre de l’éducation non-formelle. L’accent est mis sur l’interactivité, la participation active, l’échange d’expérience et la mise en réseau (ateliers, débats, activités pratiques, temps de réflexion et d’échanges informels). Les participants vivent ensemble pendant 7 jours.
Pour participer, il faut être impliqué dans une structure locale (professionnel ou bénévole), avoir fait l’expérience de la mobilité européenne (Erasmus, Erasmus +, voyages …) et parler anglais. Ces formations se déroulent sur 7 jours pleins. Elles sont validées par un certificat européen (Youth Pass).
Conditions financières : 50€ de frais de participation. Le transport, logement et restauration sont pris en charge par les programmes Erasmus +.
Pour plus d’information : découvrez l’infopack de la formation : infopack-stand-up-for-your-mobility-2017 et le formulaire de candidature : stand-up-for-your-mobility-participants-application-form

Veuillez nous contacter ici: stand.up.for.your.mobility@gmail.com

Cette formation est financée par les programmes Erasmus +

Voir plus

Lead The Future – Formation Européenne

hds-entreprendre-autrement-en-europe-fly-1

Formation européenne Ι Education non formelle, Economie Sociale et Solidaire Ι novembre 2016  Ι Lille

La formation Lead The Future a eu lieu à Lille du 19 au 27 décembre. Au programme de cette formation qui portait sur l’Economie Sociale et Solidaire (ESS), des échanges sur la situation au niveau européen et dans les différents pays présents, la découverte d’initiatives locales, le montage de projets collectifs et la mise en réseau.

Le principe donc de cette formation était de se réunir pour parler d’ESS, et de monter des projets d’ESS en groupe. Bien sûr dit comme ça, ça a l’air simple. Mais d’abord, il fallait se mettre d’accord sur ce qu’était l’ESS car tous n’avaient pas la même idée et certains ne connaissaient pas exactement le principe.

C’est donc après une journée d’introduction et d’échanges que nous nous sommes mis à travailler. Les différents participants de Pologne, Allemagne, Italie, Angleterre et France s’étant assez bien entendus nous ne risquions pas d’avoir de conflit diplomatique avec les autres pays mais plus important, nous étions capables de nous mélanger en petits groupes peu importe notre nationalité. Après quelques discussions, les participants se sont regroupés en fonction de leur centre d’intérêt. Le soir nous étions accueillis par la Ville de Lille qui soutenait ce projet.

Mardi et mercredi matin, nous avons découvert ce qu’était l’ESS grâce à des exemples très concrets (la tente des glaneurs, l’épicerie solidaire la Passerelle, NASDAQ, ENERCOOP, GECO, Les Blongions…). Des visites très intéressantes qui ont donné des idées à certains participants pour des projets bien particuliers. Puis l’après-midi les participants travaillaient sur leur projet.

Il y avait 6 groupes sur différents projets : une ferme urbaine, un centre de jeunesse, une communauté indépendante en énergie, un tiers-lieu culturel, des ateliers citoyens, une structure d’inclusion sociale.

Le jeudi, les groupes ont affiné leur projet et préparé leur présentation pour l’événément public du lendemain.  Le soir même c’était la soirée interculturelle; une soirée où ceux qui pouvaient, ramenaient de la nourriture et/ou des boissons de leur pays pour la faire partager avec les autres. Pour les français, on a pas eu à faire un vrai repas le soir, juste un peu de grignotage (fromage, saucisson…).

Le vendredi, matinée libre pour tout le monde. Vers 14h30, la présentation publique pouvait commencer;  le jury était présent et les présentations prêtes. Après un mot de Christiane Bouchart, conseillère municipale à l’ESS, une introduction de Kenneth Guiguer, chaque groupe a présenté son projet. Des présentations qui devaient durer 10 minutes chacune sont passées pour certain cas à 20 minutes. Nous étions donc en retard. Mais bon, les projets et les échanges étaient intéressants.

Le soir, c’était resto pour fêter ça ! Puis après, les participants ont choisi :  pour certains dodo, pour d’autres bar (certainement l’un des meilleurs remède contre l’insomnie…)

Le lendemain nous étions majoritairement assez fatigués après toute cette semaine chargée (en émotion aussi très certainement mais que voulez-vous, je ne suis pas l’œil de Moscou, je ne suis pas forcément au courant de tout ce qu’il se passe. Pas encore…) Du coup après un moment de « sensibilisation » par rapport au programme Erasmus + et à l’éducation non formelle, nous avons échangé et évalué la formation et évoqué des futures rencontres, nous avions un moment libre jusqu’au soir où on mangeait (encore) dans un restaurant. Le rendez-vous était à 19h30, certains ont, en attendant, gambadé dans Lille. En ce qui me concerne, j’ai préféré éviter la plèbe du Black Friday et me suis rendu dès que possible chez moi.

Au restaurant nous avons remis aux participants leur diplôme Youth Pass et un petit cadeau, après un repas copieux. Pour la dernière soirée, les participants et les formateurs présents se sont rendu dans quelques bars. Moi? J’ai dit au revoir et je suis parti avec une classe sans pareil.

Pour faire bref, c’était une semaine très sympathique mais très chargée car très riche en échanges sur des thèmes spécifiques (et en anglais évidemment). Tous les participants sont repartis enthousiastes et motivés pour développer des projets d’ESS chez eux,  un carnet d’adresse rempli, et conquis par Lille. Rendez-vous est donné l’année prochaine à Leeds ou à Turin pour une nouvelle rencontre.

Hugo Triffault, service civique

Voir plus

Entreprendre autrement en Europe – Rencontre Européenne sur l’Economie Sociale et Solidaire

hds-entreprendre-autrement-en-europe-fly-1

Formation européenne | Economie sociale et solidaire, montage de projet, mise en Réseau | Lille (59) | 25 novembre 2016

Vendredi 25 novembre à partir de 14h30, nous vous invitons à une rencontre européenne qui aura lieu à la MESS (235 rue Paul Painlevé). A cette occasion, les participants de la formation « Lead the Future with Social and Solidarity Economy », des villes jumelées de Lille (Turin, Wroclaw, Leeds, Erfurt) présenterons les projets d’ESS sur lesquels ils ont travaillé pendant la semaine. Par ailleurs, vous pourrez rencontrer des acteurs d’ESS et échanger avec eux.

L’événement est gratuit et ouvert à tous, dans la limite des places disponibles. Nous vous y attendons nombreux!

hds-entreprendre-autrement-en-europe-affiche

 

Voir plus